Oui à Claude LISE

OUI à Claude LISE

 

Pour la démocratie, le progrès social, le développement, le rassemblement au dessus des intérêts partisans

 
  • Oui à Claude LISE qui, grâce à ses convictions démocratiques, parvient, au sein de l'assemblée départementale, à rassembler les élus Martiniquais au delà des intérêts partisans, contrairement aux esprits bassement politiciens qui se sont d'ailleurs tristement distingués en refusant de participer à la réunion des deux assemblées, à la région, le 18 décembre 2007.
 
  • Oui à Claude LISE qui, grâce à sa sagesse et malgré les attaques, a fait en sorte que la ville de Fort de France bénéficie de 2001 à 2007, de plus de 125 millions d'euros pour son équipement (plus de 117 millions de francs par ans !) et qui veillera à ce que tous nos quartiers bénéficient des aides ainsi versées à la ville.
 
  • Oui à Claude LISE qui a démontré qu'il sait concilier intérêts du 10ème canton, intérêts de Fort de France et intérêts de la Martinique.
 
  • Oui à Claude LISE pour son courage politique, pour son expérience et son esprit d'innovation !
 

Dans le 10ème canton

 

Nous disons

 
  • Oui à la cyberbase départementale de Didier pour lutter contre la fracture numérique,
 
  • Oui à la modernisation et la sécurisation  de la route de Didier, financée à 100% par la Conseil général pour aider la Ville de Fort de France qui ne pouvait financer sa quote part,
 
  • Oui au trottoirs de la route de Desrochers et de la route de Cluny
 
  • Oui à l'opération Sport-Vacances qui permet à nombre de nos enfants d'accéder à des activités sportives et culturelles,
 
  • Oui à la politique de solidarité à l'égard de nos séniors, à travers l'ide aux associations, des actions comme les mardi de l'Atrium dont on connait le succès, etc.,
 
  • Oui aux travaux concrets pour entretenir le site d'Absalon,
 
  • Oui aux études concrètes menées pour prouver la possibilité d'y installer une Station thermale,
 
  • Oui au discours responsable expliquant aux citoyens la difficulté d'obtenir des agréments pour ce type de Station thermale et le fait que les promoteurs conditionnent leur investissements à la possibilité d'installer la partie hotelière sur le camp de Balata, ce à quoi c'est toujours opposée la municipalité qui prétend depuis 7 ans avoir un projet dans cette zone,
 
  • Oui à un collège à Ermitage,
 
  • Oui  à une maison des Arts martiaux dans le secteur de Balata,
 
  • Oui à un centre médico-social et une école départementale de musique dans le secteur de Didier

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site